Acheter un bien immobilier en couple : Deux pièges à éviter !

Salut à tous et bienvenue dans cette vidéo dans laquelle je vais vous parler des deux choses à ne surtout pas faire lorsqu’on achète un bien immobilier en couple.Le premier piège à éviter concerne la recherche du bien et plus généralement le parcours d’achat des acquéreurs, le second concerne la contrevisite.

La contrevisite d’un bien immobilier permet de conforter les acquéreurs dans leur choix avant de formuler une offre d’achat et s’engager pour de bon.C’est durant cette visite que le bien est revu en détails, que les travaux à prévoir peuvent être chiffrés en faisant intervenir des professionnels, que l’on se projette pour de bon dans sa vie de tous les jours et qu’on imagine le futur agencement du bien.

Dans cette vidéo, je ne vais pas revenir sur les points importants à vérifier lors de la contrevisite car j’ai déjà réalisé un article à ce sujet que vous pouvez retrouver en cliquant ICI.

Aujourd’hui je souhaite plutôt attirer votre attention sur deux points essentiels qui vont vous permettre d’acheter dans de bonnes conditions et faire de ce projet un moment heureux car étonnamment, il arrive souvent, surtout pour les primos accédants, que celui-ci se transforme en véritable calvaire à n’en plus finir.

Le parcours d'achat

Chaque être humain est différent face à la prise de décision, encore plus lorsqu’il s’agit de choisir la maison ou l’appartement dans lequel il va vivre pendant plusieurs années.

Certains ont besoin de temps, d’analyser, de comparer, d’être accompagné…d’autres agissent vite, au feeling, avec détermination et sans l’aide de personne.Chaque acheteur aborde son parcours à sa propre façon et surtout à sa propre vitesse !

En réalité, il existe une multitude de paramètres à prendre en compte pour expliquer ces différences : Le sexe, le passé de chacun, la confiance et l’estime de soi, la gestion du stress, l’emploi et le niveau de responsabilités…bref, nous sommes tous uniques, avec des qualités, des aptitudes, mais également des défauts et surtout des peurs…

Acheter un bien immobilier peut notamment faire resurgir ces peurs et transformer une joyeuse envie d’acheter en une véritable angoisse ! Surtout lorsqu’on achète à deux…

Le meilleur conseil que je puisse vous donner : Visitez toujours à deux si vous comptez acheter un bien en commun.Il est EXTREMEMENT important de vivre la totalité du parcours avec votre moitié.

En effet, les femmes visitent bien souvent en amont pour « défricher le terrain » et préviennent Monsieur lorsqu’un bien leur tape dans l’oeil ! C’est une erreur CLASSIQUE et mais régulière.

Si Monsieur à tendance à suivre facilement (comprendre il s’en fou, c’est madame qui décide) Madame, ça passe….sinon, ça casse et les recherches peuvent durer longtemps…

Le couple se retrouve désynchronisé…madame s’investit, prend connaissance du marché, des prix, de ce qu’on peut trouver et chemine dans son parcours jusqu’à trouver une belle opportunité ! Monsieur arrive pour visiter le bien repéré par sa moitié, mais ne disposant pas du même recul que sa femme, fou tout en l’air car il n’est pas apte à s’engager après si peu de visites. 

Il est donc important de vivre cette expérience d’achat ENSEMBLE et d’évoluer au même niveau sous peine de devoir tout reprendre à zéro et perdre votre temps, sans parler du fait que le bien en question sera probablement vendu au moment ou Monsieur réalisera qu’en fait, il s’agissait du bien quasi parfait ! J’incrimine Monsieur dans cet exemple mais vous avez compris le principe qui peut également s’appliquer à Madame…

La contrevisite en famille

Il peut sembler normal lors de la contrevisite, de s’entourer de ses proches (amis, famille), ne serait-ce que pour présenter le bien et être rassuré dans son choix.Cependant c’est souvent là que les choses se compliquent…

Certains acheteurs présentent la maison ou l’appartement comme « voilà notre futur chez nous et on vous le montre » sans proposer la moindre remise en question sur le choix du bien. D’autres en revanche attendent « la validation » de leurs proches et là…un phénomène incroyable se produit !

De mon coté, j’ai pu observer un nombre incalculable de raisons sous jacentes poussant les proches à faire planter le projet des acquéreurs :

  • La peur face à l’état d’un bien , les travaux à prévoir…
  • La jalousie
  • La volonté de ne pas voir partir un enfant du nid parental
  • La volonté de nuir tout simplement
  • La volonté de ne pas voir le couple se souder davantage au travers d’un projet immobilier
  • Le transfert des besoins et envies personnelles (les proches agissent comme si c’était LEUR futur logement )

Il est donc important de remettre à plat l’intérêt des proches et dissocier les bonnes remarques concernant le bien, des travers humains auxquels ils peuvent se laisser aller consciemment ou inconsciemment.

C’est VOTRE bien, votre CHOIX, VOTRE vie…pas celle des autres.Si vous laissez vos proches remettre en question votre choix ou si vous attendez leur validation, sachez que vous n’êtes pas prêt d’acheter ou serez frustré d’avoir acquis un bien à contre coeur, sous l’influence de ceux que vous aimez.

Tout simplement parce que le bien parfait n’existe pas, que votre budget quel qu’il soit est limité, que la réalité du marché est tout autre de ce que l’on peut imaginer en début de recherche et enfin, que vos proches n’ont pas vécu votre parcours d’achat.

La famille et les proches sont là pour vous partager leur expérience, vous prévenir d’éventuels frais ou travaux passés à la trappe lors de la visite et vous soutenir dans votre projet de façon objective.Il est donc important, selon les personnes qui vous entourent, de savoir prendre du recul, les bons conseils, et laisser le reste de coté.

Il est également important de préciser que plus vous solliciterez de proches, plus les avis seront nombreux et sujets à remettre votre décision en question.Mieux vaut donc s’entourer d’une ou deux personnes de confiance plutôt qu’un troupeau familial qui vous déboussolera en sortie de visite, au point de ne plus savoir où vous en êtes…

Acheter un bien à deux n’est pas évident, il n’est pas simple d’être sur la même longueur d’ondes, de visiter à deux, de faire des compromis pour enfin tomber sur un bien qui plaise autant à l’un qu’à l’autre.Ne laissez donc pas les autres démolir votre projet !

Voilà pour aujourd’hui, je tenais vraiment à revenir sur ces deux points concernant le parcours acquéreurs et la contrevisite pour vous permettre d’anticiper au maximum et acheter dans les meilleures conditions.Ces deux pièges, je les rencontre TOUS les jours ! 

Vous savez désormais pourquoi les professionnels préfèrent avoir le couple en visite plutôt que l’un des deux acheteurs. Nous savons également, que les primos accédants sont plus sujets à se rétracter lors d’un achat car moins sûrs d’eux et plus influençables par les proches.

C’est tout pour aujourd’hui ! Je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo ! Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez mes prochains articles par mail

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.