Top 5 des erreurs que font les acheteurs en immobilier

Que vous soyez jeune ou proche de la quarantaine, je vous liste aujourd’hui les 5 erreurs à ne surtout pas faire lorsqu’on souhaite acheter un bien immobilier en tant que résidence principale.

Acheter une maison ou un appartement n’est pas si évident et beaucoup commettent ces erreurs par manque de connaissances et d’encadrement.On se lance dans l’un des achats les plus importants de sa vie sans pour autant y être préparé !

Il faut dire que l’émission de TV de Stephane Plaza dresse un portrait si lisse et rose de l’immobilier qu’on en oublierait presque toutes les complexités…

 Mal calibrer son budget

Je ne cesse de le dire et le redire, mais le financement, c’est le point de départ de tout projet immobilier ! Et pourtant nombreux sont ceux qui par excès de confiance font l’inverse et entament les visites pour ensuite aller voir leur banque. Cette démarche entraine plusieurs problématiques :

– Premièrement vous partez en visite à l’aveuglette, sans savoir si vous avez le budget nécessaire pour acquérir les bien visités. Si vous avez le coup de coeur pour un bien, il serait horrible de vous rendre compte par la suite que finalement vous n’avez pas les moyens de le financer.

– Ne pas connaitre son budget précisément entraine également un problème de réactivité ! Certains biens se vendent en 1 semaine et la prise de décision doit se faire rapidement pour ne pas manquer l’affaire.Ne pas connaitre votre budget vous demandera d’obtenir un RDV en urgence avec votre banque et d’agir dans la précipitation.

– À l’inverse, certaines personnes sous estiment leur budget et se restreignent dans leurs recherches.Elle visites des tas de bien en dessous de leurs budget réel pendant des semaines voir des mois avant de contacter leur banque ou courtier pour finalement se rendre compte qu’en allongeant la durée d’emprunt, ou simplement parce qu’elles se sont plantées dans leur calcul, qu’il est possible de revoir le budget à la hausse de 30 000€.

Ne pas savoir réellement ce qu’on cherche

Pour beaucoup chercher sa résidence principale, c’est comme déposer un enfant à Disneyland avec un pass pour tous les manèges ! L’offre est tellement large qu’ils visitent des biens en masse ( à ce jour ma cliente record est de 54 visites ) sans même savoir ce qu’ils recherchent.

Avant même de visiter quoi que ce soit, faites un tour sur les portails immobiliers et prenez le temps, au calme, de prendre un papier et un crayon, pour dresser un rapide tableau des critères INDISPENSABLES, des critères SOUHAITÉS et des points RÉDHIBITOIRES de votre future résidence.

Cela vous évitera de vous éparpiller, de perdre votre temps et faire perdre celui des autres et SURTOUT, de vous voir finir avec un appartement alors que vous cherchiez une maison !

Non je n’exagère RIEN, il est extrêmement courant de voir des acheteurs finir par acheter l’inverse de ce qu’ils recherchent sous l’excitation ou le ras le bol puis revendre 6 mois après leur achat car finalement le bien ne leur convient pas vraiment …

Eviter à tout prix les agences immobilières

C’est un fait, nombreux sont ceux qui privilégient le PAP pour éviter les honoraires d’agences car cela revient pour eux à perdre de l’argent ou payer « grassement » un agent pour avoir « ouvert des portes »

N’oubliez cependant pas une chose, un propriétaire qui vend de PAP n’a qu’une chose en tête ( sinon il ne s’embêterait pas avec toutes les contraintes que vendre un logement occasionne ), vendre AU DESSUS de ce que vaut son logement et se mettre l’équivalent des honoraires d’agence dans la poche :).

Les vraies questions qui se posent :

Avez vous le recul nécessaire sur les vrais prix de marché et avez vous l’expérience nécessaire pour négocier un bien tout en évitant les nombreux pièges de l’immobilier ?

Seul vous avez la réponse, je ne vais pas m’étaler sur ce sujet dont je vous ai déjà parlé dans l’article : Acheter son bien de particulier à particulier, bon ou mauvais plan ?

Sous estimer les travaux et frais à venir

Lorsqu’on a trouvé son bien et que celui-ci nécessite des travaux de rénovation.Il n’est pas rare de voir comment beaucoup se persuadent à alléger la facture des travaux tellement l’envie et l’excitation d’acquérir le bien est grande.

Même si je vous accorde que les devis peuvent aller du simple au double, posez vous tout de même les bonnes questions…

Une connaissance me disait toujours, «  le pas cher devient toujours cher un jour ». Alors évitez les économies de bout de chandelles qui vous mettront dans l’embarras par la suite.

Acheter, c’est bien…mais vivre en mode « camping travaux » pendant plusieurs années parce qu’on s’est dit « on fera nous même au fur et à mesure » ou essuyer les malfaçons d’un « bricole tout pas cher » c’est tout autre chose.

Egalement, je vous encourage si vous n’avez pas d’épargne de côté à TOUJOURS emprunter plus que prévu pour palier aux aléas de l’immobilier.Une chaudière qui claque 2 mois après l’achat, ça arrive plus que vous ne croyez et je sais de quoi je parle.

Oublier la revente

Lorsqu’on achète un bien, nous avons tous tendance à songer au présent et à notre avenir dans ce nouveau bien.Je vous invite également à réfléchir dès le départ à l’après ! Avant même d’acheter, il est important de se poser les bonnes questions et d’évaluer la durée de détention du bien et sa capacité de revente à moyen-long termes.

Nombreux sont les soixantenaires en pleine forme qui achètent une maison à étage, les jeunes couples avec un enfant qui achètent du T3…sans songer aux problèmes de santé qui arrivent toujours trop vite ou un deuxième enfant qui viendra pointer le bout de son nez.

Les frais d’acquisition d’un bien sont long à amortir et une revente dans un marché immobilier qui tend à la baisse peut avoir de lourdes conséquences financières. À l’inverse, je pense aussi aux primo accédants qui pensent faire toute leur vie dans la même maison et n’achètent jamais car ils ont du mal à trouver le bien parfait. EH OH ! On se réveille, le bien parfait n’existe pas, peu importe votre budget et je vous rappelle que le Français moyen déménage tous les 7 à 10ans ! Les besoins et les envies évoluent, songez à la facilité de revente plus qu’à vos besoins dans 20 ans !

Voilà c’était mon top 5 des erreurs à ne pas commettre , j’espère que ces conseils vous aideront à optimiser vos démarches pour acheter de manière efficace et dans les meilleures conditions.

De mon coté je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo sur l’immobilier à Soissons.

Cercle privé

Vous cherchez à acheter, vendre ou investir dans l'immobilier proche de Soissons ? Inscrivez vous GRATUITEMENT à mon Cercle Privé pour bénéficier de mes services exclusifs. Acheteurs : Obtenez une sélection de mes biens à vendre correspondants à vos critères grâce au rapprochement automatisé par mail. Vendeurs : Je vous offre mon expérience pour estimer votre bien et vous conseiller lors d'un RDV en personne.(Uniquement Soissons et périphérie) Investisseurs : Obtenez un RDV téléphonique gratuit pour bénéficier de mes conseils en investissement locatif. Et bien sûr, recevez directement mes futurs articles par mail

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.